Les Options du CAP esthétique

Le référentiel du CAP esthétique est très précis quant aux activités de la titulaire du CAP esthétique en ce qui concerne les soins : « réaliser des soins esthétiques du visage au décolleté, des mains et des pieds, des maquillages du visage et des ongles, des épilations ». On se rend bien compte des limites qui lui sont posées, principalement au niveau de son intervention sur le corps.

Pour lui permettre de dépasser ces limites, beaucoup d’écoles proposent une ou des spécialisations en parallèle à la formation de base. Dans la mesure où ces options ne débouchent pas sur un diplôme mais sur un simple certificat de fin de formation, il n’existe aucun programme officiel. Chaque école élabore son propre programme, plus ou moins complet, et la durée de formation est très variable d’un établissement à l’autre.

Les options les plus fréquemment proposées sont au nombre de quatre.

Soins du corps

Documentation

Cette spécialisation est très axée sur les massages, qu’ils soient traditionnels (relaxants, raffermissants, amincissants) ou originaires de divers pays (ayurvédique, suédois, californien…). Vous y apprendrez également à utiliser des produits spécifiques aux gommages et aux enveloppements ainsi que divers appareils propres aux soins du corps.

Rappelons que les massages effectués en instituts de beauté ne visent qu’à améliorer le bien-être ; pour cette raison ils sont souvent appelés « modelages » afin de bien les distinguer des massages thérapeuthiques.

Spa

L’esthéticienne officiant en spa porte généralement le nom de spa praticien et sa formation fait l’objet d’un Certificat de Qualification Professionnel répertorié au RNCP. Elle assure 5 activités principales :

  • accueil et suivi de l’ensemble de la clientèle (maîtrise de l’anglais obligatoire) ;
  • conseils et vente de produits propres au spa ;
  • préparation du poste de travail dans le respect des règles ;
  • prise en charge de la clientèle du spa ;
  • réalisation de techniques esthétiques, de modelages et de soins par l’eau (sauna, hammam…).

La certification comporte 3 épreuves :

  • mise en situation professionnelle de vente de produits et prestations ;
  • mise en situation identique à la précédente mais en anglais ;
  • mise en situation professionnelle pour la préparation et la réalisation de soins complétée d’un écrit portant sur les techniques utilisées.

Stylisme ongulaire

Métier à la fois artistique (sens créatif et imagination indispensables), de contact (le temps de pose de 1h à 1h30 est largement occupé par la discussion) et commercial (le choix des produits est très important).

Avant de vous inscrire à une école, assurez-vous que le diplôme qu’elle délivre est enregistré au RNCP et penchez-vous en détail sur le progamme de formation : durée (une bonne formation nécessite au minimum 3 semaines), tarif (s’il n’inclut pas la fourniture du matériel le budget formation peut vite monter en flèche) et contenu. Les techniques principales à connaître sont les suivantes :

  • extension (ongle court ou rongé) ;
  • modelage (résine et gel) ;
  • French manucure ;
  • remplissage (entretien lié à la pousse des ongles) ;
  • réparation (techniques identiques à l’extension) ;
  • dépose (enlever les faux ongles sans abîmer les ongles naturels).

Des cours théoriques sur l’hygiène, la santé et les maladies impactant sur le stylime ongulaire doivent également être au programme.

Maquillage

Le maquillage est certes au programme du CAP esthétique mais il concerne les techniques de base, insuffisantes pour prétendre au titre de maquilleuse professionnelle dans le monde du spectacle ou de la mode.

Il est difficile de donner l’aperçu d’un programme de cette option : la durée de cette formation varie énormément selon les écoles et les techniques enseignées sont fonction de cette durée. Mais sont abordées au minimum les techniques de maquillage permanent et quelques techniques de maquillages spécifiques.

Utilité des options

Choisir ou non une option dépend en réalité de votre objectif professionnel ; si vous vous destinez à exercer comme esthéticienne dans un institut de beauté, elle ne vous sera pas d’une grande utilité. Il en va de même si vous envisagez une poursuite d’études au cours desquelles vous apprendrez de nouvelles techniques et où celles déjà abordées seront approfondies.

Si au contraire vous désirez vous spécialiser, il est bien évident qu’une bonne formation est nécessaire. Dans ce cas il peut être judicieux de mettre d’abord toute votre énergie dans la préparation du CAP esthétique et d’effectuer ensuite une spécialisation. Si vous apportez l’attention nécessaire au choix d’une bonne école, il s’agira alors d’une formation à part entière qui fera de vous une véritable professionnelle dans la spécialisation choisie.

Laisser un commentaire