Comment obtenir le Bac Pro Esthétique en Alternance ?

Il en est de la préparation du bac pro esthétique comme de toutes les formations en alternance : il faut à la fois trouver un organisme de formation et une entreprise. La recherche de l’organisme peut sembler la moins complexe des deux opérations : ce peut être une école privée, un lycée professionnel (qu’il soit public ou privé) ou une faculté des métiers. En revanche, trouver une entreprise est souvent plus délicat.

Selon le type d’établissement de formation, il existe deux contrat d’alternance possibles, chacun avec ses propres caractéristiques.

Le contrat d’apprentissage

Documentation

Il s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et peut aller de 1 à 3 ans. Il s’inscrit donc tout à fait dans le cadre du bac pro esthétique. La formation en apprentissage passe par un CFA (centre de formation des apprentis) ; généralement ces derniers sont rattachés à un lycée professionnel. L’apprentie esthéticienne perçoit un salaire (pourcentage du Smic variant selon l’âge et augmentant à chaque année d’études supplémentaire).

Beaucoup de CFA aident leurs apprenties dans la recherche d’une entreprise d’accueil grâce aux liens qu’ils entretiennent avec les professionnels. Mais il est fortement conseillé de commencer à chercher une entreprise avant même d’avoir choisi son CFA. Ces derniers organisent des journées portes ouvertes idéales pour obtenir des contacts et des informations.

L’alternance sous contrat d’apprentissage est la formule retenue pour la formation bac pro esthétique après une classe de 3ème, c’est-à-dire dans un parcours scolaire.

Le contrat de professionnalisation

Comme le précédent il concerne les jeunes de 16 à 25 ans, mais aussi les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans et certains bénéficiaires d’aides. Sa durée est de 6 à 12 mois pouvant être portée à 24 mois dans certaines branches dont l’esthétique. Il est donc accessible aux candidates au bac pro esthétique en 2 ans, c’est-à-dire titulaires du CAP.

Il peut revêtir deux formes :

  • CDI avec action de profesionnalisation ; c’est celui retenu dans le cas d’une esthéticienne déjà en poste et accédant à la formation continue ;
  • CDD de 2 ans pour les autres.

Là aussi la rémunération varie selon l’âge et le niveau de formation initiale de la salariée.

Les avantages du bac pro esthétique en alternance

1) Prise en charge de la formation

Hormis dans les établissements publics, les formations en esthétique coûtent cher. Dans le cadre de l’alternance, non seulement vous n’avez pas à vous préoccuper de ce problème mais en plus vous percevez un salaire.

Attention, certains frais restent tout de même à votre charge : livres, fournitures, matériel, tenue. Il vous faudra également acheter le kit nécessaire au passage de l’examen.

2) Conjugaison de la théorie et de la pratique

On pourrait résumer le principe de l’alternance par la formule : sitôt appris, sitôt appliqué. La formation initiale du bac pro esthétique inclut 22 semaines de stage (16 semaines quand il est préparé en 2 ans). Par comparaison, la durée de formation en entreprise dans le cadre de l’alternance est plus longue et permet d’appliquer la totalité de l’enseignement théorique.

3) Expérience professionnelle

Avec l’alternance on découvre les réalités du métier dès le début de sa formation, ce qui permet une éventuelle réorientation s’il ne correspond pas à ce que l’on supposait. Mais le grand avantage est la formation concrète sur le terrain avec des professionnels. C’est la principale raison pour laquelle les employeurs recrutent en priorité les titulaires du bac pro esthétique ayant fait leur formation en alternance. Il arrive même que l’on obtienne une embauche définitive dans l’entreprise de formation.

4) Accompagnement

Un mâitre d’apprentissage ou un tuteur assure l’interface entre organisme de formation, entreprise et candidate. Une bonne transmission des compétences est ainsi garantie et l’apprentie ne se sent jamais livrée à elle-même.

Les inconvénients du bac pro esthétique en alternance

1) La recherche d’une entreprise

La formation bac pro en esthétique est très demandée et le champs des entreprises susceptibles de prendre une apprentie s’en trouve d’autant plus rétréci. On ne peut cacher que trouver une entreprise d’accueil relève parfois du parcours du combattant.

2) L’investissement

Il faut une motivation sans faille pour suivre une formation en alternance : l’enseignement théorique est identique à celui de la formation initiale, déjà dense, et il faut l’allier aux périodes en entreprise. Cette formule extrêmement exigeante implique une rigueur et une organisation sans failles.

3) Les vacances limitées

Dans la formation en alternance, pas de vacances scolaires. En tant que salariée, vous n’aurez que 5 semaines de congés payés et quand il faut attendre plusieurs mois avant de souffler un peu, la fatigue a de fortes chances de s’accumuler.

Conclusion

On ne peut donc que recommander la formation bac pro esthétique en alternance, sous réserve que vous soyez véritablement motivée. S’il vous semble être totalement débordée dans les premiers temps, tenez bon : vous trouverez progressivement votre rythme. Et en cas de besoin, n’hésitez pas à demander conseil à celles qui sont déjà passées par là.

Laisser un commentaire